Hans à Paris - La première soirée
Hans, son camarade Petit et ses parents ont passé la première soirée à la maison parce qu'il ne faisait pas un temps pour visiter Paris. Quand même, Hans n'était pas déçu; la maman de Petit avait préparé un dîner magnifique: comme entrée, il y avait des crudités, après, du poisson froid avec de la mayonnaise et, comme dessert, des crêpes et de la glace aux fraises. Hans pensait qu'on n'en finirait jamais et qu'il ne pourrait pas dormir la nuit parce qu'il n'était pas habitué à dîner si tard et à manger de telles quantités. Il n'osait jamais dire non à madame Poucet quand elle lui offrait à manger. Il avait appris à l'école que c'était impoli.
En Allemagne, sa famille dînait à 6 heures et demie ou à sept heures; le dîner allemand est plutôt frugal. Quant aux Poucet, eux, ils se sont mis à table à huit heures et demie et ils prenaient leur temps, parlaient de choses et d'autres, et quand on avait fini, il était déjà 11 heures et quelques minutes. Hans était surpris que le temps était passé si vite. On aurait dit que Hans avait perdu la notion du temps. Il ne s'était pas rendu compte du temps qui passait; mais ce n'était pas la seule explication. Hans avait compris que la vie familiale et le temps qu'on passait à table, étaient un agréable passe-temps et faisaient partie intégrale de la vie française. Il ne pouvait pas imaginer qu'en Allemagne il aurait dîné si copieusement et si longtemps.
Après le dîner, Hans était très fatigué, mais aussi content de cette soirée qu'il avait passée avec la famille Poucet; il avait fait de grands efforts de comprendre ses hôtes et de parler français. Comme il se faisait tard pour les enfants, madame Poucet a dit qu'on débarrasserait la table le lendemain matin et qu'on devrait se mettre au lit. Elle a montré à Hans où il dormirait cette nuit et où se trouvait la salle de bains. Hans a dit bonne nuit à tout le monde, a remercié madame Poucet de son dîner et est monté au premier étage où étaient la salle de bains et sa chambre. Après avoir fait sa toilette, il a mis son pyjama, s'est couché dans son lit et a bien dormi jusqu'au lendemain matin. A sa grande surprise, il était déjà huit heures passées quand il s'est réveillé. Il est vite descendu au rez-de chaussé où la famille Poucet était attablée. Il a souhaité un bonjour à tout le monde. Madame Poucet l'a prié de s'asseoir à côté d'elle et de prendre le petit déjeuner.

Quand tout le monde avait fini son petit déjeuner, monsieur Poucet a quitté la maison pour se rendre à sa conférence de l'ONU. Comme il ne comptait pas revenir avant le dîner, madame Poucet a proposé aux enfants de visiter Paris et d'y déjeuner dans un petit restaurant.

Grammaire:

Le conditionnel

Le plus-que-parfait

le participe passé - Formen

Die Zeitenfolge / la concordance des temps

Révision de l'infinitif

s'asseoir + decevoir

Wiederholungsübungen allgemeiner Art

weiter mit Fragen zum Text weiter mit Text2
Diese Seite wurde am 15.10.2008 von A.Echtle erstellt.