La visite de Paris I

A peine arrivés à la gare de Lyon, nos trois visiteurs de Paris ont décidé de se rendre d'abord à la tour Eiffel d'où on a, à 276 mètres, si les conditions du temps le permettent, une vue magnifique sur la ville. L'ingénieur Eiffel, déjà constructeur de viaducs en fer, a conçu cette tour métallique de 300 mètres de haut pour l'exposition universelle de 1889 , au grand courroux de nombres de Parisiens, qui trouvaient le projet monstrueux. Aujourd'hui, elle est l'immortelle symbole de Paris et stupéfie encore par son audace.

Hans a été émerveillé quand il a vu cette tour de près. Mais sa déception a été grande, parce que la file des touristes devant la caisse était longue.
Mme Poucet a proposé, comme il faisait très beau, de faire un tour sur la Seine sur un des bateaux-mouches et de reporter la visite de la tour Eiffel à plus tard. En amont de la Seine, Hans a pu voir un tas de monuments et de bâtiments importants de Paris,
Le Musée d'Orsay dans l'ancienne gare d'Orsay, réaménagée dans les années 80, qui présente la production artistique française de la seconde moitié du XIXième siècle et du début du XXième siècle, le Palais Bourbon, siège de l'Assemblée Nationale, sur l'Ile de la Cité, la cathédrale Notre-Dame, ainsi que
Le Louvre, devenu le Grand Louvre sous la présidence de François Mitterrand, avec ses collections de tableaux de l'art médiéval jusqu'à celui du XIXième siècle, expositions temporaires, volet archéologique etc, dont la principale entrée est désormais la fameuse pyramide, habillée de panneaux de verre.

En aval, le bateau-mouche a fait demi-tour à la statue de la Liberté. Quand ils étaient de retour à l'embarcadère, il était midi. Comme Mme Poucet avait fait réserver une table 'Chez Bébert' à Montparnasse, ils ont vite pris le métro pour s'y rendre.

Grammatik:

Unterschied zwischen 'laisser' bzw 'faire'
Der partizipiale Nebensatz
Das Passiv / la voix passive
Der konditionale 'si-Satz'

weiter